5 spécialités belges insoupçonnées - Cuisine - maximag.fr

09/09/2022 Par acomputer 491 Vues

5 spécialités belges insoupçonnées - Cuisine - maximag.fr

Les mains d'Anvers

Puisque la ville natale de Rubens mondialement reconnue pour son commerce de diamants est l'épicentre de la cérémonie des World's 50 best Restaurants ce mardi, autant découvrir la spécialité sucrée du coin, à savoir les mains d'Anvers. Elles sont à base de farine, de sucre, de poudre d'amandes et d'oeufs. On les reconnaît facilement car elles ont la forme d'une main, en référence à une légende qui raconte que le géant Druon Antigoon coupait les mains des marins qui remontaient le cours de l'Escaut et ne réglaient pas le péage.

Le cuberdon

Voilà une autre friandise sucrée. Impossible de se tromper avec sa forme conique. Originellement, le bonbon renferme un sirop à la framboise, qui coule quand on croque dedans. Sa dégustation est si emblématique du répertoire culinaire belge qu'il n'est pas rare de trouver le parfum "cuberdon" pour aromatiser du chocolat par exemple. Pour autant, le cuberdon se décline désormais "à toutes les sauces", avec des goûts fraise, myrtille, anis...

Le filet... américain

Parce qu'il n'y a pas que les moules-frites ou les croquettes de crevettes grises dans la vie d'un gourmet belge ! Le filet américain est un bastion des habitudes culinaires belges. On dit que c'est un restaurateur, Albert Niels, qui l'aurait inventé en 1924. La préparation ressemble à un tartare, mais diffère quelque peu puisque la matière est bien plus mixée grâce à l'incorporation de mayonnaise. Les Belges n'hésitent pas d'ailleurs à en tartiner sur du pain. A l'origine, on utilisait de la viande de cheval, mais le filet américain est plus couramment préparé avec du boeuf. La recette contient également des câpres, des petits oignons hachés et de la sauce Worcestershire.

Le pâté gaumais

5 spécialités belges insoupçonnées - Cuisine - maximag.fr

Les Belges n'ont absolument rien à envier à la tradition charcutière française. Leur répertoire culinaire est particulièrement bien servi, à l'image de ce délicieux pâté gaumais, originaire de la Gaume, à la frontière de la Lorraine et du Luxembourg. C'est une tourte à base de pâte brisée qui renferme de la viande de porc - de préférence on choisit le spiring, un morceau à la texture juteuse, que l'on fait mariner dans du vin blanc, du vinaigre blanc et des herbes aromatiques.

Le filet d'Anvers

Restons dans le registre charcutier et poursuivons notre tour culinaire de la région d'Anvers avec cette spécialité qui devient un délicieux lèche-doigt au moment de l'apéritif. Le filet d'Anvers est en fait un morceau de boeuf prélevé dans la cuisse qui est salé, séché puis fumé au bois. Pour le déguster, on détaille de très fines tranches.