Covid-19. Les femmes enceintes ou qui allaitent ont intérêt à se faire vacciner, explique une soignante l'AP-HM

10/11/2022 Par acomputer 299 Vues

Covid-19. Les femmes enceintes ou qui allaitent ont intérêt à se faire vacciner, explique une soignante l'AP-HM

Par Richard MonteilPublié le
Actu Marseille
Voir mon actu

La vaccination contre le Covid-19 suscite beaucoup d’interrogations légitimes quant à ses potentiels effets secondaires. Le professeure Florence Bretelle, cheffe de service obstétrique aux Hôpitaux Universitaires de Marseille (Bouches-du-Rhône) répond aux questions qui peuvent se poser concernant les vaccins anti-covid, la grossesse et l’allaitement des bébés.Covid-19. Les femmes enceintes ou qui allaitent ont intérêt à se faire vacciner, explique une soignante l'AP-HM Covid-19. Les femmes enceintes ou qui allaitent ont intérêt à se faire vacciner, explique une soignante l'AP-HM

À lire aussi

La vaccination n’est pas risquée pour les femmes enceintes

La vaccination ne présente aucun risque particulier pour les femmes enceintes, bien au contraire. La question a été étudiée et les résultats sont unanimes, comme l’explique Florence Bretelle : « La vaccination est maintenant fortement recommandée pour toutes les femmes enceintes, quel que soit le trimestre. »

C’est même très important pour les femmes enceintes de se faire vacciner contre le Covid-19, car comme l’explique la spécialiste : « les femmes enceintes font des formes graves » ce qui les expose en cas d’infection pendant la grossesse au risque « d’entraîner des conséquences » pour l’enfant. « Donc la vaccination est recommandée » à toutes les femmes, à n’importe quel stade de leur grossesse.

« Il n’y a pas de risque de malformation ni de complications liées au vaccin » ajoute Florence Bretelle.

Covid-19. Les femmes enceintes ou qui allaitent ont intérêt à se faire vacciner, explique une soignante l'AP-HM

Les vaccins contre le Covid-19 ne nuisent pas à la fertilité. « Il n’y a pas de risque, au contraire, c’est même idéal de se faire vacciner avant la grossesse » affirme l’obstétricienne.

À lire aussi

En se vaccinant, les femmes enceintes protègent leur bébé

Les données désormais disponibles sur la vaccination pendant la grossesse sont « rassurantes ».

« La femme produit des anticorps qui vont protéger le bébé à la naissance d’une infection. Donc c’est très important de se faire vacciner et aussi de stimuler l’entourage pour que tout le monde se fasse vacciner avant la naissance du bébé » résume Florence Bretelle dans l’intérêt des enfants.

Se faire vacciner quand on allaite ne présente aucun risque

« Si je me fais vacciner alors que j’allaite, est-ce qu’il y a des risques ? » À cette question, Florence Bretelle répond clairement « non, pas du tout ».

« C’est recommandé également si vous ne vous êtes pas fait vacciner pendant votre grossesse, de vous faire vacciner par la suite. Vous protégez ainsi votre enfant » assure la professeur.

« Il y a maintenant des nouveaux nés qui s’infectent en post-partum (la période entre la fin de l’accouchement et les premières règles après la grossesse, ndlr), donc il faut vraiment vous faire vacciner si vous ne l’êtes pas encore », insiste la soignante.

Le lait maternelle des femmes vaccinées protège leur bébé

Le lait maternelle des femmes vaccinés contient des anticorps, alors comme l’explique Florence Bretelle, en allaitant leur enfant les femmes vaccinées le protègent du Covid-19.

« Donc c’est important d’allaiter dans cette période et de se faire vacciner, encore une fois », martèle-t-elle.

La vaccination des bébés n’est pas recommandée pour le moment

« La vaccination des touts petits enfants n’est pas encore recommandée, elle le sera peut-être, mais pour le moment non » rappelle l’obstétricienne.

Elle ajoute : « Ce qui est important, c’est que tout le monde autour de l’enfant soit vacciné ».

À lire aussi

L’enfant court de graves risques si sa mère attrape le covid pendant la grossesse

En cas d’infection chez une femme enceinte, « il y a très probablement une augmentation du risque de fausses couches tardives, c’est à dire de perdre son bébé au troisième trimestre ou de faire un accouchement prématuré« .

La seule façon d’éviter ces risques de complications pour son enfant, « c’est de se faire vacciner pendant la grossesse » si ce n’est pas déjà fait, rappelle la soignante.

« Il n’y a pas seulement un bénéfice pour la mère à se faire vacciner, il y a également un bénéfice pour l’enfant qui est très important », conclut la professionnelle en blouse blanche dans les couloirs de l’AP-HM.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Marseille dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

Actu Marseille
Voir mon actu