Lyon. On a testé pour vous : 5 bars à cocktails parmi les plus réputés de la ville

Lyon. On a testé pour vous : 5 bars à cocktails parmi les plus réputés de la ville
20/02/2023 Par acomputer 89 Vues

Lyon. On a testé pour vous : 5 bars à cocktails parmi les plus réputés de la ville

Par Lisa Boudoussier Publié leActu LyonVoir mon actu

Notre sélection de cinq bars à cocktails parmi les meilleurs de Lyon (Rhône) vous donne les adresses pour déguster toutes sortes de cocktails, des plus originaux aux plus gustatifs ; tous à des prix raisonnables.

Nous nous sommes rendus dans cinq des plus réputés bars à cocktails de Lyon. D’un côté ou de l’autre du Rhône, vous trouverez votre bonheur dans une magnifique coupe à cocktails.

Ils ne sont pas classés dans l’ordre car ils sont tous très différents, cette sélection permettra à chacun d’entre vous de trouvez celui qui vous convient le mieux.

À lire aussi

L’Antiquaire, venez siroter un cocktail dans ce bar chic et cosy

rue Hippolyte Flandrin dans le 1er arrondissement

L’atmosphère est palpable, audible et buvable : le cuir, le jazz et les cocktails vous emmènent dans cet univers anglosaxon des années 50 aux années 60.

Marc Bonneton créé ses cartes en suivant son instinct, il propose également des cocktails « création minute », faits à la demande du client.

C’est son fameux cocktail le Marco’s Bacardi Fizz qui lui a permis de remporté ce titre et lui a légué cette renommée. « Twist du Gin fizz, on remplace le gin par le rhum Bacardi Superior et la fleur d’oranger par la Chartreuse Verte » détaille Marc Bonneton.

Le Fantôme de l’Opéra, des cocktails à la décoration inoubliable

19 Rue Royale dans le 1er arrondissement

Situé dans une rue peu passante, la tranquillité du bar est appréciée par les habitués qui y viennent spécialement pour se retrouver entre amis et boire un cocktail original. La décoration du bar a été pensée pour être chaleureuse et confortable. La musique est actuelle, plutôt pop-rock.

Dans le même esprit, les cocktails ont un côté fun et sont très décoratifs.

Leur cocktail signature : le cocktail au cigare. Oui, du cigare ; elle associe du sirop de cigare, du roellinger et du mezcal infusé au cigare.

Le petit plus : la verrerie viendra vous surprendre, Julien, le propriétaire est fière de l’aspect visuel de leurs cocktails : « on a différentes sortes de verreries : des bols de nouilles, des tasses en chocolat, des verres en forme de crâne, des casseroles, et même Groot » énumère-t-il avec un petit rire.

Certains de leurs cocktails sont créés selon les évènements. Par exemple, lors du Festival des Lumières, ils avaient fait un cocktail inspiré de Shutter Island, qui associait une grande seringue et une petite, les clients doivent alors faire le mélange eux mêmes.

Lyon. On a testé pour vous : 5 bars à cocktails parmi les plus réputés de la ville

La créativité est le maître mot de Jessica pour sa mixologie. Les 15 cocktails de leur carte sont des créations originales. Elle avoue également « je compte refaire un peu de cocktails moléculaires car c’est la tendance en ce moment, avec des sphères, des gelées ».

Un cocktail réussi c’est : « Quand il y a un bon retour du client, s’il en parle encore après. Finalement si on ressent l’émotion chez le client. »

Le bar propose également des initiations cocktail, sur réservation. Une activité ludique pour fêter un enterrement de vie de jeune fille par exemple.

Casa Jaguar, une soirée en Amérique du Sud

157 Rue Cuvier dans le 6ème arrondissement

La Casa Jaguar se décline en deux parties, celle du restaurantla « cantina tropicale » et celle du bar à cocktail « le pink flamingo » caché à l’arrière de l’établissement : « on met en corrélation le bar et le restaurant, on s’inspire de l’Amérique du Sud, autant dans les cocktails que dans les plats, et la musique latino participe aussi à l’ambiance ».

Le « pink flamingo » est la cocteleria de la Casa Jaguar, des tapas sont aussi servis.Elle ferme désormais à 3 heures du matin, les plus fêtards d’entre vous pourront en profiter.

Le prémix est la façon dont ils réalisent leurs cocktails, c’est-à-dire qu’ils font la base à l’avance : le mélange alcool et sucre, qui se conserve assez longtemps.

The Monkey club, pour un moment festif et chaleureux

19 Place Tolozan dans le 1er arrondissement

Brice est le manager du Monkey Club et Alex est le chef barman. Ils décrivent le bar comme étant « évolutif », c’est-à-dire que l’ambiance et la clientèle changent « en fonction des heures de la journée et du jour de la semaine ».

Car le Monkey Club est aussi un bar de nuit, en semaine il ferme ses portes à 1 heure du matin et les week-ends à 3 heures.

La musique est toujours énergique : « on met presque tous les styles, en général on aime bien le funk, le disco des années 70, les musiques du monde, même du rap US. Les week-ends un DJ vient animer les soirées ».

Ils proposent une carte à l’année qui est permanente et une carte éphémère de saison, avec tous leurs cocktails au prix unique de 11€. Sur leur carte, pas moins de 27 cocktails création, auxquels on peut ajouter les 6 cocktails sans alcool et ceux à la demande.

Brice constate qu’une « véritable culture du cocktail se développe à Lyon ; je dirais même que c’est la deuxième ville de France -après Paris- en termes qualité de bars à cocktails ».

Malgré le monde, il n’y a pas de réservation possible.

L’Artchimiste, une mixologie au gramme près

22 Rue du Professeur Weill dans le 6ème arrondissement

Nous avons rencontré Mathieu et Gabriel, les cogérants et cofondateurs de L’Artchimiste, un bar afterwork et de soirée. Chacun de leurs cocktails est fait maison, de A à Z, les produits sont choisis selon la saison, la qualité et la localité.

Il s’agit d’une véritable fabrication de cocktails puisque c’est en cuisine que le prémix est réalisé. Leurs cocktails sont tous réalisés à l’avance et mis en bocaux, du moins en ce qui concerne le sucre et le spiritueux. Et c’est juste avant le service que les barmen ajoutent les produits frais, les jus, les fruits, les herbes ou encore les boissons gazeuses.

Mathieu nous fait sentir plusieurs des prémix. La préparation pour le Fragola y mentha, un fizz fraise-menthe-vodka, auquel il rajoute juste avant de servir l’eau gazeuse, est d’une fraîcheur idéale pour la période estivale.

Avec 18 cocktails à leur carte, sous trois catégories : signature, classique à leur façon et mocktails, chacun peut en trouver un à son goût.

Tous deux ont participé à plusieurs concours, Mathieu a participé au Bacardi France en 2015 et Gabriel a fait troisième au Trophée du bar en 2012.

Mathieu est très fier de son cocktail inspiration carrot cake : « une tuerie, ce cocktail est composé de sirop d’orgeat maison, de gin infusé à la carotte, d’un cordial à la cannelle. On aurait presque l’impression de mangé une part de gâteau« .

Leurs divers voyages les ont beaucoup influencé dans leur manière de faire de la mixologie.

La touche finale à tous leurs cocktails est le flocage des glaçons sous le logo de L’Artchimiste.

Et pour vous restaurer après votre cocktail, L’Artchimiste propose des tapas et autres fingerfoods tels que des hotdogs.

.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Lyon dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

Actu LyonVoir mon actu