Métavers, l’univers virtuel si proche du monde réel

04/10/2022 Par acomputer 483 Vues

Métavers, l’univers virtuel si proche du monde réel

Facebook a changé de nom, la plateforme s’appelle désormais "Meta" et fait référence au métavers (metaverse en anglais). De quoi s’agit-il?Métavers, l’univers virtuel si proche du monde réel Métavers, l’univers virtuel si proche du monde réel

On entend de plus en plus parler du métavers. Ce drôle de mot tire son nom de la réunion des termes "méta" et "univers" et désigne un monde numérique, virtuel, très ressemblant à la réalité. Ce terme est apparu pour la première fois en 1968, dans le roman de science-fiction de l’Américain Daniel F. Galouye: Simulacron. Mais il était alors impossible d’imaginer que cette idée se réaliserait un jour car les technologies le permettant n’existaient pas à l’époque. On situe donc plutôt l’origine du métavers dans les années 1980 avec l’apparition de jeux vidéo intégrant des avatars, personnages représentant les doubles virtuels des joueurs.

Au début des années 2000, un univers virtuel va connaître un grand succès: Second Life. Les utilisateurs peuvent y créer leur personnage et le faire vivre dans un monde qu’ils ont fabriqué de toutes pièces, que ce soit les paysages, les bâtiments, les vêtements… Une monnaie virtuelle est même créée pour permettre aux joueurs d’échanger, de vendre ou d’acheter des objets virtuels. Ils ont ensuite la possibilité de convertir (transformer) cet argent virtuel en argent réel.

Un autre monde

Désormais, c’est Facebook qui se lance dans le métavers. Pour le célèbre réseau social, il s’agit de la "plateforme informatique du futur". Il le définit de cette façon: "Un ensemble d’espaces virtuels où vous pouvez créer et explorer avec d’autres personnes qui ne sont pas dans le même espace physique que vous. Vous pourrez passer du temps avec des amis, travailler, jouer, apprendre, faire du shopping, créer et plus encore".

Métavers, l’univers virtuel si proche du monde réel

Autrement dit, vivre comme on le fait aujourd’hui, mais pas dans la réalité. En virtuel… Et cela, grâce à des outils technologiques comme des lunettes ou casques de réalité virtuelle ou augmentée qui permettent à leurs utilisateurs, grâce à des sons, des images, d’être complètement "plongés" dans un autre monde. Ce qui n’était pas le cas avec Second Life. On aura ainsi un double virtuel qui permettra de vivre une "autre vie" dans un univers fictif (qui n’est pas la réalité) plus vrai que nature, sans avoir à sortir de chez soi.

Le souhait de Facebook est de faire appel à d’autres sens que la vue ou l’ouïe. Son dirigeant veut créer des sensations, des émotions. Bien sûr, le réseau social seul ne peut pas créer le métavers tel qu’il le voudrait. La plateforme devra collaborer avec d’autres pour que cette vie parallèle se mette en place. Cela pourrait prendre de 10 à 15 ans selon les experts qui travaillent sur cette technologie.

Des dangers?

Ce nouvel univers fictif à venir pose de nombreuses questions. On s’inquiète de l’effet que pourra avoir le métavers sur certaines personnes. Comment réussir à sortir de ce monde virtuel? Ne risque-t-il pas d’enfermer les gens? Qu’en est-il de la sécurité de nos données personnelles? La loi pourra-t-elle punir certains comportements ou crimes qui se passeraient dans le métavers? Toutes les réponses ne sont pas encore apportées à ces questions et seul le temps permettra d’y voir plus clair.

Qu’en est-il des enfants? Facebook assure que, par sécurité, ils n’auront pas accès à la plateforme (l’âge minimum pour s’inscrire sur Facebook est de 13 ans). Mais d’autres plateformes proposant le métavers sont, elles, spécialement dédiées aux enfants. C’est le cas par exemple, de Fortnite (voir cadrées) qui ne cesse de multiplier les possibilités pour les joueurs.

EN SAVOIR PLUS

À l’heure actuelle, ce qui ressemble le plus au métavers que veut créer Facebook, c’est le jeu Fortnite. La plateforme propose une véritable expérience immersive (impression d’être à l’intérieur du jeu) à ses joueurs.

Ainsi, par exemple, on a pu assister à des concerts virtuels donnés par les avatars de stars de la chanson comme Ariana Grande, Aya Nakamura ou encore le rappeur Travis Scott. Les joueurs ont aussi pu découvrir en avant-première la bande-annonce du film de science-fiction Tenet. Mais Fornite n’est pas la seule plateforme à offrir ce type d’expérience, on peut aussi citer Roblox qui propose différents jeux.

Se faire des amis

Après ses concerts virtuels, Fortnite vient de franchir un nouveau cap dans son évolution. Avec "Party Worlds", la plate-forme propose désormais un nouveau monde à ses joueurs avec différents espaces dont le but est de créer des interactions sociales, se faire des amis, plutôt que de s’affronter dans des batailles.