Un nouveau tombeau pour les ruines radioactives de Tchernobyl

Un nouveau tombeau pour les ruines radioactives de Tchernobyl
04/11/2022 Par acomputer 125 Vues

Un nouveau tombeau pour les ruines radioactives de Tchernobyl

PRIPYAT, UKRAINE – Lorsqu’Ilya Suslov a appris pour la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, le 26 avril 1986, il travaillait comme chef de chantier dans une ville secrète de la République socialiste soviétique d’Ouzbékistan. Il s’est immédiatement porté volontaire pour être « liquidateur », un de ces centaines de milliers de soldats et de civils soviétiques, pour la plupart enrôlés, qui ont été chargés de nettoyer le site.

La mission de Suslov était d’aider à la conception du « sarcophage » géant, autrement dit, une tombe en béton et en acier construite en huit mois pour contenir les restes fumants de l’Unité 4 de la centrale nucléaire. Trente-et-un ans plus tard, ce sarcophage a été remplacé par un autre, cette fois-ci pensé pour durer au moins un siècle. Conçue et construite par les géants français du BTP Bouygues et Vinci, l’arche a été inaugurée le 29 novembre 2016. Le réacteur 4 détruit en dans la nuit du 25 au 26 avril 1986 peut enfin être démantelé.

Revenons en 1986, lorsque Suslov s’est rendu sur le site ayant connu le pire accident nucléaire de l'histoire. On lui a alors simplement dit : « Bon, tiens-toi prêt. » Sur place, on lui a ensuite fourni des vêtements de travail légers, ainsi qu’un bonnet et un masque de chirurgien. Aucune protection pour les ondes radioactives. Alors qu’il se penchait à l’angle du bunker duquel ils coordonnaient les ouvriers chargés de faire couler le béton et de souder l’acier du fameux « abri », comme ils l’appelaient, son patron l’a tiré vers l’intérieur en criant : « Hey ! Que fais-tu ? Tu cherches à te faire irradier ? »

Un nouveau tombeau pour les ruines radioactives de Tchernobyl