Chine: Une crise plus grande que celle d'Evergrande serait en gestation

28/10/2022 Par acomputer 450 Vues

Chine: Une crise plus grande que celle d'Evergrande serait en gestation

© Reuters.

Investing.com - Les problèmes du géant de l'immobilier Chinois Evergrande (HK:3333) a pris une place prépondérante sur la scène internationale alors que les investisseurs se demandaient si un défaut de paiement sonnerait le début d'une nouvelle crise financière.

Le suspens demeure pour l'instant puisque l'entreprise a un délai de 30 jours pour payer ses échéances. En même temps les autorités chinoises ont commencé à prendre des mesures pour palier à une contagion du tissu économique.

Cependant, une nouvelle crise se cache derrière celle d'Evergrandeet à laquelle on ne prête pas attention.

Une crise énergétique de grande envergure

GQG Partners, un gestionnaire de fonds de premier plan qui a réduit son exposition à la Chine, a déclaré que les pénuries actuelles d'électricité en Chine sont plus préoccupantes que la crise de la dette à laquelle est confronté le géant immobilier Evergrande.

Le fond d'investissement est inquiet des répercussions de ces problèmes énergétiques sur l'économie du pays et du monde. "Nous sommes beaucoup plus préoccupés par la crise énergétique chinoise que par le problème d'Evergrande parce que cela a de sérieuses implications".

En effet, les effets de la crise énergétique de la Chine pourraient se répercuter sur les chaînes d'approvisionnement mondiales et perturber davantage l'approvisionnement en biens de consommation, déclenchant une hausse de l'inflation.

Chine: Une crise plus grande que celle d'Evergrande serait en gestation

Les chaînes d'approvisionnement mondiales ont déjà été mises à rude épreuve en raison de la pandémie de Covid-19 et des perturbations du transport maritime qui ont limité l'approvisionnement de divers biens, des vêtements aux semi-conducteurs.

La Chine connaît un grand nombre de coupures électriques en raison d'une pénurie de charbon, d'objectifs de réduction des émissions plus stricts et d'une demande d'électricité accrue chez les industriels.

D'ailleurs, certaines usines, dont celles qui produisent pour Apple (NASDAQ:AAPL) et Tesla (NASDAQ:TSLA), ont été contraintes de fermer afin de limiter leur consommation d'énergie.

Le président chinois Xi Jinping a annoncé en septembre dernier que la Chine visait à atteindre le pic des émissions de carbone d'ici 2030 et à devenir neutre en carbone d'ici 2060. Cette annonce a donné le coup d'envoi à des plans nationaux et locaux visant à réduire la production de charbon et d'autres procédés à forte teneur en carbone.

En réponse, Goldman Sachs (NYSE:GS) et d'autres économistes ont revu à la baisse leurs prévisions de croissance pour la Chine puisque la pénurie d'énergie frappe lourdement le secteur manufacturier du pays.

La crise d'Evergrande ne serait aussi grave qu'on le pense

Comparée à la crise de l'énergie, la crise de la dette du promoteur immobilier chinois Evergrande sera probablement "très bien contenue".

GQG Partners estime que les problèmes d'Evergrande ne sont pas critiques et peuvent être facilement épongés. "La grande majorité de la dette est intérieure, et je pense qu'elle peut être répartie entre de plus petites entités et absorbée par d'autres ... On a déjà vu ce genre de film et, de toute évidence, les autorités s'adaptent parfaitement à la gestion de ce problème".

Une crise en Chine, mais des opportunités ailleurs

GQG Partners a déclaré avoir commencé à réduire son exposition à la Chine dans son fonds d'actions des marchés émergents vers le début 2021. Pendant ce temps, le fonds a augmenté ses participations dans d'autres économies émergentes comme l'Inde, le Brésil et la Russie où la croissance économique a repris.

Le fonds explique que les investisseurs restent obnubilés par la Chine et en oublient les autres opportunités. "Nous pensons que l'on se concentre un peu trop sur les aspects de la croissance en Chine alors que les autres marchés semblent se redresser... et c'est là que nous trouverons des opportunités".

Les principales positions du fonds sur les marchés émergents comprennent le plus grand fabricant de semi-conducteurs au monde, Taiwan Semiconductor Manufacturing Co ou TSMC (SA:TSMC34), la société indienne de services informatiquesInfosys(NS:INFY) et la société sud-coréenne Samsung Electronics (KS:005930).