A Genève, l’interdiction de la chasse mystifie la nature LA NEWSLETTER HEBDOMADAIRE DE CHASSONS.COM

A Genève, l’interdiction de la chasse mystifie la nature LA NEWSLETTER HEBDOMADAIRE DE CHASSONS.COM
14/09/2022 Par acomputer 195 Vues

A Genève, l’interdiction de la chasse mystifie la nature LA NEWSLETTER HEBDOMADAIRE DE CHASSONS.COM

le 19 mars 2021

Une affaire, survenue en février dernier à la tombée de la nuit, a mis en émoi tous les Genevois. Un jeune cerf, qui gambadait dans un cimetière de la ville, a dû être abattu par les gardes-faune. Ce prélèvement, qui d’apparence ne présente rien de choquant, intervient dans un contexte bien particulier. Dans le canton de Genève, la chasse est interdite. Les seuls prélèvements qui ont lieu le sont par décision de l’Etat. Ce système, souvent cité par les anti-chasse comme un modèle à suivre, connaît des limites. Le rapport du citadin à l’animal devient comme mystifié. Alors que des sangliers sont abattus régulièrement dans la méprise la plus totale, le cerf jouit d’une image majestueuse, présent dans les contes racontés depuis l’enfance. Mais la réalité est toute autre. Comme nous le savons, la chasse est essentielle à une cohabitation de l’Homme avec la biodiversité.

De son côté, René Longet, ancien conseiller national socialiste et président de la Commission consultative de la diversité biologique Suisse, reconnaît le rapport ambivalent des citadins à la nature. « On s’inquiète moins de la disparition des insectes avec lesquels les liens émotionnels sont minimes que de la mort d’un cerf qui n’est pas une espèce en danger, ou encore de l’abattage d’un arbre. » Pour autant, elle est tout aussi importante à l’équilibre naturel. A Genève, la population du cerf a augmenté depuis un certain temps. Les nombreuses zones agricoles entourant la ville se trouvent en danger face à cet animal, qui peut y établir de nombreux dégâts. Hausse du nombre d’individus qui n’a pas échappé à l’œil de René Longet. « Au sein de la commission, notre tâche est d’améliorer la place accordée à la biodiversité, notamment en milieu urbain. Le sujet du cerf […] est dans nos radars depuis quelque temps. »

A Genève, l’interdiction de la chasse mystifie la nature LA NEWSLETTER HEBDOMADAIRE DE CHASSONS.COM