Moto, scooter : Comment appréhender l’hiver au guidon de votre deux-roues ?

30/01/2023 Par acomputer 386 Vues

Moto, scooter : Comment appréhender l’hiver au guidon de votre deux-roues ?

1 - Tout savoir pour bien préparer l’hivernage de votre deux-roues

Vous faites partie de ceux qui ne roulent pas (ou alors très peu) l’hiver ? On vous comprend : ce n’est effectivement pas la période la plus propice pour profiter à fond de votre machine. Cependant, le stockage – ou l’hivernage si vous préférez – d’une moto ou d’un scooter pendant plusieurs mois obéit à un certain nombre de règles. Les voici.

Choisissez un lieu de stockage protégé des intempéries

Laisser votre deux-roues dans la rue n’est pas la meilleure des idées. En plus d’être exposé aux risques de vol, il subira sans relâche les assauts de l’hiver.

Si possible, parquez le dans un garage. A défaut, recouvrez le d’une housse dédiée, c’est à dire pas totalement hermétique. Dans le cas contraire, la condensation risquerait de dégrader vos chromes et plastiques.

Mécanique : les bons reflexes

Commencez par débranchez la batterie (déconnectez la borne négative PUIS la positive/ lors du branchement, c'est l'inverse, connectez la borne positive PUIS la négative). Si vous disposez de graisse contact, vous pouvez en enduire modérément les bornes et cosses avant de stocker votre batterie dans un local sec, à l'abri du gel et du soleil.

Moto, scooter : Comment appréhender l’hiver au guidon de votre deux-roues ?

Ensuite, bouchez la sortie du pot d’échappement pour empêcher l’humidité d’y entrer et, si vous avez quelques notions de mécanique, enlevez tous les éléments susceptibles de rouiller comme, par exemple, les bougies.

Concernant le réservoir, remplissez-le au maximum si votre véhicule est à injection électronique (tous les deux-roues récents le sont). En revanche, s’il est équipé d’un simple carburateur, videz-le entièrement.

Une vidange de l’huile moteur et un changement du filtre à huile sont également vivement conseillés. Vous avez entretenu régulièrement votre moto tout au long de l’année ? Dans ce cas, vous pouvez sauter cette étape. En revanche, il sera indispensable de faire une vidange avant de reprendre la route aux beaux jours.

Enfin, et bien que cet article ait pour objectif de vous dire comment protéger votre deux-roues du froid, ce n’est pas une raison pour ne pas s’occuper de son système... de refroidissement. Si le liquide de refroidissement venait à geler, cela pourrait endommager votre véhicule. Alors, même si la plupart des systèmes sont faits d’un mélange d’eau et d’antigel, vérifiez le niveau de liquide avant de laisser votre machine « hiberner ».

Nettoyez votre deux-roues

Rien de pire que de stocker une moto ou un scooter souillé par de la fiente d’oiseaux : cette dernière est en effet très corrosive pour les vernis des peintures.

Pendant que vous y êtes, profitez-en pour appliquer des produits d’entretien (polish, antirouille, silicone…) afin de de bien protéger les chromes, peintures, plastiques et autres pièces métalliques de votre monture.

Ne modifiez pas les garanties de votre assurance

S’il est tentant de vouloir baisser le cout de son assurance moto scooter pendant l’hiver, abstenez-vous. Non seulement les économies réalisées seront minimes, mais surtout, en cas de dommage (chute, incendie…), vous risqueriez de ne plus être couvert.