Toulouse. Le groupe AKKA officialise un gros contrat, devançant l'annonce de son client

08/09/2022 Par acomputer 405 Vues

Toulouse. Le groupe AKKA officialise un gros contrat, devançant l'annonce de son client

Le groupe AKKA, présent à Toulouse, a annoncé, le 27 mai 2021, avoir remporté un gros contrat dans le spatial. Une communication un peu précipitée qui devance celle de son client.Toulouse. Le groupe AKKA officialise un gros contrat, devançant l'annonce de son client Toulouse. Le groupe AKKA officialise un gros contrat, devançant l'annonce de son client

Par Hugues-Olivier DumezPublié le
Actu Toulouse
Voir mon actu

Le groupe AKKA Technologies, spécialisé dans les services de conseil en ingénierie et services R&D, a annoncé, mercredi 27 mai 2021, sa participation à la construction d’une constellation de près de 300 satellites pour l’un des plus grands opérateurs de satellites mondiaux.

Un contrat avec Thales Alenia Space ?

Étonnamment, l’entreprise refuse de préciser l’opérateur en question. Tout porte à croire qu’il s’agisse de Thales Alenia Space qui vient de décrocher, en février 2021, le contrat le plus important de son histoire. Notamment basé à Toulouse, ce géant du spatial a en effet signé un accord avec l’opérateur de satellites canadien Telesat pour construire une nouvelle constellation de télécommunications de 298 satellites. Contactée par Actu Toulouse, Thales Alenia Space se refuse à tout commentaire.

À lire aussi

Jusqu’à 100 consultants mobilisés

Toulouse. Le groupe AKKA officialise un gros contrat, devançant l'annonce de son client

De son côté, AKKA communique sur « un contrat pluriannuel, d’une valeur d’environ 20 millions d’euros ». Un contrat qui porte sur le développement d’une flotte de satellites « en orbite basse à la pointe de la technologie, intégrés à des réseaux de données au sol, dotés de traitements embarqués, d’antennes à réseaux phasés et de liaisons inter-satellites ».

Pendant les deux prochaines années, jusqu’à 100 consultants seront mobilisés, en principe, pour ce projet. Et ce, « dans tous les domaines de l’ingénierie spatiale : définition du design et de l’architecture du système, conception et analyse mécanique et thermique, développement de logiciels embarqués, tests des systèmes critiques et intégration du système global ».

Un plan social en cours

Cette annonce intervient alors que le groupe est en proie à des troubles sociaux. En décembre 2020, la direction avait pris la décision de mettre en place un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) dans l’entreprise après une chute de l’activité dans l’aéronautique de l’ordre de 50 % à partir du deuxième trimestre 2020. Au départ, 1 150 suppressions de postes étaient envisagées, la majorité étant située à Toulouse.

Au fil des semaines, le groupe avait finalement revu sa copie en abaissant le nombre d’emplois menacés.

À lire aussi

Une réduction toujours insuffisante aux yeux des syndicats de l’entreprise qui font bloc sous une seule et même bannière. Une chose est certaine, le groupe Akka n’a pas caché sa satisfaction en communiquant sur ce contrat remporté dans le spatial.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Toulouse dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

Actu Toulouse
Voir mon actu