46 % des hommes jugent qu’une femme de 36 ans est « trop vieille » pour avoir un enfant

46 % des hommes jugent qu’une femme de 36 ans est « trop vieille » pour avoir un enfant
07/01/2023 Par acomputer 79 Vues

46 % des hommes jugent qu’une femme de 36 ans est « trop vieille » pour avoir un enfant

Un récent sondage YouGov, au Royaume-Uni, a posé la fameuse question de "l'âge idéal pour avoir un enfant". Les réponses sont, comment dire ça poliment, aberrantes ! Parmi les interrogé.e.s, on apprend en effet que 46 % des hommes jugent qu'une femme de 36 à 40 ans est trop âgée pour avoir un enfant. Vous avez bien lu, nous sommes de retour au Moyen-Age... Pire encore, ces messieurs estiment à 71% qu'il n'y a, à l'inverse, aucun problème à ce qu'un homme devienne père à cet âge. Encore une étude qui vient sonner les personnes qui ne sont pas concernées par la question.

Un enfant avant 30 ans, sinon rien !

YouGov a donc demandé à un panel d'hommes - et de femmes aussi, seules véritables concernées finalement non ? - quel serait l'âge parfait pour enfanter. D'après les sondé.e.s, ce serait 28 ans chez une femme et 30 ans chez l'homme. On apprend donc qu'il y a une "date de péremption" (première nouvelle...) selon certain.e.s, au-delà de laquelle il n'est plus question de tomber enceinte, car les femmes seraient "trop vieilles" : 46 % des hommes et 35 % des femmes pensent cela.

Par contre, pas question de mettre sur le banc de touche ses spermatozoïdes... Devenir père passé 30 ans, selon 71 % des hommes et 84 % des femmes est "normal", pas de "trop vieux pour" (coucou le retour du double standard). À la parution de ce sondage, les réponses sur Twitter aux hommes interrogés ne se sont pas faites attendre, entre mépris et hilarité...

46 % des hommes jugent qu’une femme de 36 ans est « trop vieille » pour avoir un enfant

Quand on regarde le sondage de plus près, on s'aperçoit également que cette opinion provient de celles et ceux dont on n'a encore moins demandé l'avis : les personnes âgées. Les interrogé.e.s de 25 à 44 ans décrètent que l'âge idéal tourne autour de 30 ans, tandis que les personnes de plus de 55 ans pensent que les femmes devraient avoir leur premier bébé à 25 ans, ce qui était la moyenne en 1983 (de l'eau a coulé sous les ponts depuis...).

Un sondage qui perpétue des préjugés

Le gros problème de ce sondage YouGov est déjà l'essence même de son principe : demander à des personnes non concernées ce qu’elles pensent de la maternité. L'étude aggrave ainsi d'autant plus les préjugés sexistes et âgistes que subissent les femmes depuis des siècles. Cela montre que persiste dans la société un "double standard", celui des femmes et des hommes au regard d'un même sujet, ici le fait d'être parent, et ce encore en 2021...

D'autre part, elle perpétue l'idée complètement erronée que la fertilité féminine décline drastiquement après 35 ans, selon des données scientifiques... qui datent d'il y a 300 ans. D'après une étude au Danemark, 78 % des femmes entre 35 et 40 ans tombent en effet enceintes en un an comparé à 84 % des 20-34 ans. Alors oui, le taux de fécondité baisse lorsque l'on prend de l'âge, mais la différence n'est pas franchement notable.

De vives réactions sur les réseaux sociaux

Comme nous vous le disions, les réponses des internautes n'ont pas tardé à arriver suite à la publication du sondage. D'une part, pour critiquer l'existence même de cette question (très) sexiste, mais aussi pour prouver par A + B que les ovules ne disparaissent pas par magie quand on souffle sa trente-cinquième bougie. Les témoignages expriment ainsi haut et fort : oui il existe des femmes entre 36 et 40 ans qui ont eu des enfants (si certain.e.s en doutaient...).

En prime, ce n'est en rien une préoccupation qui doit faire l'objet d'un avis de la part des hommes ou de n’importe qui en général. Une internaute prénommée Fiona écrit en ce sens : "J'avais presque 40 ans quand j'ai eu mon petit garçon. J'ai 44 ans maintenant, et je serais heureuse d'en avoir un autre ! Je ne comprends pas pourquoi quiconque pourrait penser que cela le regarde !".

Moralité : laissez les femmes disposer de leur corps comme elles le veulent ! Quand elles désireront un enfant, elles le feront lorsqu'elles en auront envie et quand elles se sentiront prêtes. Si à l'inverse, ce n'est pas une envie qui s'exprime en elles, c'est pareil cela ne regarde qu'elles. Comme le dirait une très grande penseuse du XXIe siècle nommée Rachel dans Friends : "pas d'utérus, pas d'opinion" !