Un luxe beau et vertueux : notre sélection d’accessoires eco-friendly

04/10/2022 Par acomputer 428 Vues

Un luxe beau et vertueux : notre sélection d’accessoires eco-friendly

La robe rayée Chloé

Pour sa première collection chez Chloé, l’Uruguayenne Gabriela Hearst, chantre de la cause environnementale, mise sur la durabilité. Exit les fibres synthétiques et bienvenue aux pièces vintage réemployées, à la soie biologique et aux fils de cachemire recyclés pour la maille à l’instar de cette longue robe rayée aussi désirable que responsable.

Le cabas Loewe

Il s’appelle Woven Basket, il est tressé à la main avec des chutes de cuir d’anciennes collections et il fait partie du Surplus Project de Loewe. Un projet qui utilise des matériaux recyclés, upcyclés et bios pour en créer de nouveaux tout aussi beaux. Démonstration avec ce cabas lancé sous la houlette de Jonathan Anderson en 2015 et qui fait désormais partie des classiques de la maison, sous toutes les déclinaisons.

Le tailleur Chanel

Pour la première fois de son histoire, la maison de la rue Cambon lance quatre versions écoresponsables de sa matière tissée légendaire. Présentée en mai pendant le défilé Croisière en Provence, la collection (commercialisée en novembre) propose donc veste et jupe en tweed fabriqué par Lesage avec plus de 70 % de fils certifiés par les labels GOTS (Global Organic Textile Standard) et GRS (certifiant au moins 20 % de fibres recyclées). Ultraséduisant !

La veste noire Patou

Elle est en tweed de laine et coton bio avec un col amovible en popeline bio. Car chez Patou ,70 % des matières de la collection automne-hiver sont écolos ou recyclés. Une orientation sustainable que Guillaume Henryavoulu impulser dès son arrivée dans la vénérable maison relancée en 2019. Au programme également : des packagings innovants et recyclables, du cintre au carton d’emballage, et des QR codes sur chaque pièce qui dévoilent l’intégralité du cycle de création. Bienvenue en 2021 !

Le corset Vivienne Westwood

Du mouvement punk à l’activisme politique et écologique, Vivienne Westwood a toujours eu la fibre subversive. Depuis plus de dix ans, elle fait aussi passer ses idées à travers sa mode engagée. Pour preuve, son corset iconique, qu’elle présente cet hiver avec un motif inspiré d’un tableau de François Boucher intégré sur un denim ultra-innovant en matière d’écoresponsabilité.

Les Baguette et Peekaboo Fendi

Les deux modèles iconiques de la maison jouent désormais la carte verte au sein de la capsule FF Green Intrecciato. Créés selon la technique artisanale de l’entrelacement, ils sont proposés en coton bio et polyester recyclé. Disponibles en vert évidemment, symbole de la durabilité, mais aussi en tabac foncé, couleur signature de Fendi.

Le sac Maison Margiela

Un luxe beau et vertueux : notre sélection d’accessoires eco-friendly

Après Replica lancé par le pionnier de l’upcycling Martin Margiela en 1994, voici venu Recicla, un concept que l’actuel directeur artistique de la maison, John Galliano, a présenté en 2020. L’idée ? Restaurer ou transformer des pièces existantes en vêtements ou accessoires. Pour la prochaine collection, des sacs 5AC (dont chacun est doté d’une étiquette listant leur provenance et époque) produits à partir de chutes de cuir haut de gamme seront ainsi proposés à la vente en éditions limitées.

Le sac seau Balenciaga

Avec sa forme cylindrique dotée d’un cordon coulissant supérieur pour une fermeture rapide, son logo graphique et ses déclinaisons multiples - noir, blanc, gris, rose, rouge, à fleurs ou à pois -, le sac Wheel de Balenciaga a de quoi combler toutes les envies. Il est surtout réalisé en nylon recyclé pour l’intérieur et en coton biologique pour la doublure, ce qui le rend doublement attractif et définitivement so chic !

La basket mixte Louis Vuitton

Elle porte le nom sympathique de Charlie, elle est arrivée sur le marché fin octobre et elle s’inscrit dans le programme développement durable de Louis Vuittonbaptisé Notre voyage engagé. Elle a surtout été conçue avec 90 % de matériaux recyclés et biosourcés, ce qui ne l’empêche pas d’être confortable et ultrastylée avec son design minimaliste et graphique. Succès assuré !

La veste cape Emporio Armani

Dans la ligne Sustainable de la marque italienne, qui souligne l’engagement actif de Giorgio Armani en faveur de l’environnement à travers l’utilisation de matériaux innovants et durables, on aime tout particulièrement cette veste coupe-vent surmontée d’une cape à la belle couleur automnale. En crêpe de nylon recyclé et laine régénérée, elle rallie définitivement nos envies d’allure et de nature.

La jupe corolle Prada

La jupe fétiche de Miuccia Prada a, elle aussi, été retravaillée en Re-Nylon, la version durable de la matière iconique de la maison. Ce nouveau nylon est obtenu par un recyclage et une purification de déchets plastique collectés dans les océans. Et, en prime, il peut être régénéré indéfiniment, sans perte de qualité. Prada l’utilise désormais sur une gamme élargie d’accessoires ou de vêtements définitivement dans l’air du temps.

Le manteau couture Ronald van der Kemp

Le créateur néerlandaisl’affirme : il est le premier à avoir créé en 2014 un label de couture qui respecte le développement durable. Comment ? En créant des vêtements exceptionnels à partir de stocks de tissus non utilisés, d’étoffes vintage ou de déchets industriels. La preuve avec ce spectaculaire manteau effet fourrure à base de denim recyclé et déchiqueté sur une dentelle de mariée.

Les cabas Tod’s

Utilisant la technique du patchwork, la maisonlance une capsule de cabas et pochettes précieuses à base de récup. Baptisé Mosaic, cette collection puise son origine dans une coutume locale italienne : celle des femmes employées dans les usines qui fabriquent à la main de petits sacs pour faire les courses en utilisant les chutes de cuir. Une démarche écoresponsable qui a inspiré la griffe italienne dans son processus de luxe cycling.

Le manteau Stella McCartney

La grande pionnière de la mode greenpousse le curseur de l’écoresponsabilité grâce à des partenaires consciencieux, tel le fournisseur en laine Chargeurs, qui place le bien-être animal au centre de son activité. Bienvenue donc à sa nouvelle laine certifiée Nativa, un label qui garantit la qualité et la traçabilité des fibres tout au long de la chaîne de production, depuis les exploitations où les moutons sont élevés et tondus jusqu’au produit fini. Une fabrication 100 % vertueuse qui a donné naissance à l’un de ses plus beaux manteaux oversized de la saison.

Le trench en cuir Marine Serre

En quelques saisons seulement, Marine Serrea séduit le monde de la mode avec ses créations radicales issues pour la moitié d’entre elles de l’upcycling. Sur l’automne-hiver, la créatrice a aussi dévoilé par vidéos son travail de recyclage autour de la soie, du jean ou du cuir. À l’exemple de ce luxueux trench retravaillé à partir de peaux récupérées. Pour une mode exemplaire et désirable où rien ne se perd et tout se recrée.

La sneaker Gucci

Conçue pour ceux qui souhaitent limiter leur empreinte environnementale, la collection Gucci Off The Gridest fabriquée à partir de matériaux biologiques recyclés et d’origine durable. Côté chaussure, le nylon GG en Econyl (ce fameux nylon réutilisable à l’infini) a notamment servi à créer des versions haute et basse de la basket Gucci Tennis 1977. On aime autant sa couleur bleu cobalt que son attitude foncièrement green.

Le sac Hermès

Voici venu le fourre-tout Victoria dans une nouvelle version aussi belle qu’écolo puisque créé à partir de… champignons. Explication : Hermès l’a fabriqué avec les filaments de ces derniers (le mycélium) en association avec la toile H et le veau Evercalf. Un procédé high-tech (et breveté) qui donne, une fois passée entre les mains des tanneurs et des maroquiniers, une matière naturelle exceptionnelle et incroyablement douce au toucher.

La botte de pluie Bottega Veneta

C’est le genre de chaussure qui n’a pas pu vous échapper, aussi bien pour son allure géniale de bonbon gélifié aux couleurs pop que pour l’engouement qu’elle suscite auprès des filles et des garçons dans le vent - vue sur Rosie Huntington-Whiteley ou Justin Bieber, par exemple. Cerise sur la jelly : la Puddle, comme elle s’appelle, a été imaginée par Daniel Lee, le directeur artistique de Bottega Veneta, dans un polymère biodégradable. Un objet du désir qui coche toutes les bonnes cases.

La rédaction vous conseille