Les Andelys. La verrerie Holophane fête ses 100 ans ce week-end

16/08/2022 Par acomputer 525 Vues

Les Andelys. La verrerie Holophane fête ses 100 ans ce week-end

Par Guillaume VoisenetPublié le
L'Impartial
Voir mon actu

Si Château-Gaillard est l’emblème de la ville des Andelys, dans l’Eure, l’entreprise Holophane en est un aussi dans le secteur industriel.Les Andelys. La verrerie Holophane fête ses 100 ans ce week-end Les Andelys. La verrerie Holophane fête ses 100 ans ce week-end

100 ans d’histoire

En 1920, L’entreprise anglaise (Holophane Limited) s’associe à un industriel français pour créer un site de production et installe la verrerie aux Andelys. Ainsi naissait Holophane SA.

Depuis maintenant plus de 100 ans, Holophane se distingue par sa double maîtrise du verre pressé et de l’optique.

Originellement lié à l’éclairage et aux applications décoratives, Holophane a rapidement évolué vers des applications plus techniques destinées à des secteurs variés comme les arts de la table, le flaconnage de luxe, l’éclairage urbain, l’architecture et surtout l’automobile, secteur dans lequel elle est leader mondial des composants verriers pour l’éclairage.

Les grandes dates

- 1920 : naissance de Holophane SA- Dans les années 1920, Holophane bâtit son développement sur la maîtrise verrière de collaborateurs venus de l’Est, notamment de Baccarat, avec pour fil conducteur, le développement des optiques de Fresnel, l’esthétique et la transparence du verre.- 1930 : Otis Mygatt vend Holophane SA (France) au Comte Exelmans. Les 3 compagnies Holophane deviennent indépendantes, chacune d’entre elles adressant son propre marché. C’est le début de l’industrialisation qui accompagne les prémisses d’un marché naissant : celui de l’automobile. Holophane produit encore du verre soufflé mais le verre pressé monte en puissance.- 1940 : Holophane France doit abandonner son usine et ne la remet en route que partiellement, la pénurie des matières premières sous l’occupation ne permettant pas les modernisations nécessaires.- 1952 : Holophane arrête la production des verreries d’art en France.- 1955-1957 : production Phenix (gamme de plats à cuisiner résistants au four), concurrente de Pyrex (Saint Gobain).- Années 60 : l’entreprise poursuit son développement dans les glaces de phares. Sa production avoisine 360 tonnes de verre par mois. Elle emploie 900 personnes.- 1965-1970 : acquisition d’une verrerie au Brésil et d’une autre en Suède.- 1972 : le service lustrerie est installé route de Paix aux Andelys. Naissance de la société Europhane.- Années 80 : à la suite d’une OPA, le groupe anglais Thorn Emi rachète les entreprises Holophane et Europhane. Holophane conserve son activité principale de fabrication de glaces de phares automobiles.- 1989 : rachat par Sediver. Sa capacité de production passe à neuf puis douze lignes de production. - 1994 : mise en place de l’atelier trempe pour optimiser la résistance thermique et mécanique du verre.- 1998 : Holophane est cédée par Sediver à son management. Michel Blin en devient le président. L’accent est mis sur les projecteurs antibrouillard et les lentilles asphériques.- 2013 : rachat d'Holophane par le groupe américain American Industrial Acquisition Corporation (AIAC).- 2019 : Laurent Guérin succède à Michel Blin à la tête d'Holophane.- 2020 : lauréate du Fonds de modernisation automobile. Subvention de 985 000 € pour moderniser son outil de production et développer de nouveaux produits.

À lire aussi

Deux week-ends d’exposition

Les Andelys. La verrerie Holophane fête ses 100 ans ce week-end

Un siècle d’histoire qui sera retracé dans une exposition exceptionnelle, qui se tiendra au musée du verre au sein du Domaine des Fontainettes les weeks-ends des 18-19 et 25-26 septembre.

Plus d’un millier de pièces, dont certaines remarquables seront présentées au public avec le concours de la société présidée par Laurent Guérin, des Amis du Patrimoine des Andelys présidés par François Bonnet et des collectionneurs privés.

L’association en a confié la muséographie à Jacqueline Cousin, ancien commissaire-priseur des Andelys.

En revanche, l’un des gardiens historiques du musée manquera à l’appel, Jean Besnus nous ayant quittés au mois de juin.

Arts de la table et opalescences

Les visiteurs seront invités à déambuler dans les cinq salles d’exposition.

La première présentera les grandes séries (plats, cendriers) que les gens ont chez eux et des animaux mais aussi des perruques. « Ce sont les objets que fabriquaient les ouvriers à partir des chutes de verre ».

La deuxième salle sera consacrée aux arts de la table, qui contient à elle seule entre 250 et 300 pièces.

Quatre vitrines renfermeront des objets en opalescence, très recherchés par les collectionneurs.

Dessins originaux de Pierre d’Avesn

Il faudra ensuite traverser le couloir dans lequel seront présentées les photos de Laurent Parrault qui apparaîtront dans l’ouvrage à paraître fin novembre.

À lire aussi

Ils seront alors plongés dans une salle dédiée aux éclairages des Hanots entre les deux guerres. Une surprise les y attendra, mais on vous laisse le plaisir de la découvrir.

Le public pourra admirer les créations de deux sculpteurs : Pierre d’Avesn et Georges Béal.

Pour la première fois, des dessins originaux de Pierre d’Avesn seront exposés avec les moules et les pièces de verre. Cela ne s’était encore jamais vu.

Les pièces en verre seront mises en valeur par des éclairages Led. De quoi en prendre plein les yeux.

La semaine du 20 au 24 septembre, ce sont les scolaires, du lycée au CM2, qui seront invités à découvrir l’exposition du centenaire, qui à n’en pas douter restera dans les annales.

Exposition du centenaire d’Holophane, les 18, 19, 25 et 26 septembre de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h au musée du verre (26 rue Saint-Jacques). Entrée gratuite.

Les autres rendez-vous

Vendredi 17 septembre- 20 h à l’hôtel-restaurant La Chaîne d’Or. Dans le cadre des Vendredis de la culture, Jacqueline Cousin animera une causerie sur Verlys et Holophane. Elle sera suivie d’un dîner buffet. Tarif : 30 €. Possibilité de souscrire au livre d’art Verlys et Holophane (20 €). Réservation au 02 32 54 00 31. Samedi 18 septembre- De 11 h à 15 h : la société Holophane invite ses salariés et ses retraités à fêter l'événement autour d'un cocktail garden barbecue. Les personnes doivent s'inscrire auprès de Mme Barbet au 02 32 64 78 80 ou de M. Planquois au 02 32 64 78 11.Dimanche 19 septembre- Visite d’usine. Inscription au 06 76 53 50 88.- De 6 h 30 à 18 h sur la place Saint-Sauveur : brocante du patrimoine. Verrerie, cristallerie (Verlys, Daum, St Louis), porcelaine fine et autres collections. Renseignements et inscriptions au 07 87 24 22 87.Fin novembreédition du livre d’art Verlys et Holophane par les Amis du Patrimoine des Andelys. Pour participer à la souscription du livre numéroté au tarif préférentiel de 20 € (+ 7 € de frais de port éventuels) au lieu de 30 €, il faut compléter le coupon en précisant nom, prénom, adresse, téléphone, courriel, le nombre d’exemplaires et le montant total. Il sera à adresser accompagné d’un chèque à l’ordre des Amis du patrimoine des Andelys à l’adresse suivante : Amis du patrimoine des Andelys - Maison des associations - rue Maurice Delarue, 27700 Les Andelys.

.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L'Impartial dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

L'Impartial
Voir mon actu