Petit Bulletin GRENOBLE - Infos Grenoble : Festival - Draga Bosna : "Chère Bosnie" te revoilà dans les radars ! - article publié par Eloïse Bonnan

Petit Bulletin GRENOBLE - Infos Grenoble : Festival - Draga Bosna : "Chère Bosnie" te revoilà dans les radars ! - article publié par Eloïse Bonnan
14/08/2022 Par acomputer 171 Vues

Petit Bulletin GRENOBLE - Infos Grenoble : Festival - Draga Bosna : "Chère Bosnie" te revoilà dans les radars ! - article publié par Eloïse Bonnan

Le cœur d'Aurélie Dos Santos est sans pudeur quand il s'agit de faire entendre l'admiration que lui a toujours inspirée les pays des Balkans. Difficile de résister à l'enthousiasme viral de la porteuse de projet du festival DRAGA BOSNA (Chère Bosnie), lorsqu’elle nous partage son souhait (même pas le plus fou !) de changer notre regard sur la Bosnie-Herzégovine, pour enfin voir ce pays "comme une fête, étonnant et éblouissant ». Soyez sûrs qu'autour de ce petit pays un programme dense et original a été confectionné. Des invités de choix, tels que Elma Hašimbegović historienne, directrice du muséum de Bosnie-Herzégovine à Sarajevo ou lephotographe de Sarajevo surnommé “Strašni” (« Le terrible »), Milomir Kovačević qui dès l’âge de 17 ans n’a eu de cesse de photographier la vie des habitants avant et pendant la guerre.

Le Draga Bosna festival s'inscrit dans la continuité des trois éditions réussies du NSK Rendez-Vous Grenoble, consacré à l'implosion dramatique de la Yougoslavie qui voit dans le même temps l'avant-garde artistique slovène du NSK ( "Neue Slowenische Kunst" soit « Nouvel Art Slovène » en allemand) voler au secours de la société civile de Sarajevo assiégée de 1992 à 1995. L'un de ces moments où dans un chaos historique est né un langage artistique sublime, une forme d'art politique au service de la résistance. Ce nouveau "Rendez-vous en Bosnie-Herzégovine" auquel le Ciné-Club de Grenoble nous convie du 12 au 16 octobre, se veut également disruptif dans son intention de « tordre le coup aux préjugés ». Si ce festival tout public n'éludera pas des thématiques attendues (la guerre, l’identité, les mémoires, les rapports politiques complexes entre la Bosnie-Herzégovine et l'Union européenne), il dirigera encore plus notre regard sur la vitalité artistique et culturelle que le pays n'a jamais cessé d'avoir depuis 25ans en proposant cinéma, expositions, conférences et rencontres.

Pour résumé, le festival DRAGA BOSNA tentera d'esquisser une autre image du pays, qui sache rendre hommage à son histoire sans toutefois la réduire à l'expérience de la guerre et du deuil. Et d'après nous, le pari s’annonce réussi ! À en croire l'organisatrice, la projection de Scream for me Sarajevo du mercredi 13 octobre à 20h au cinéma Juliet Berto sera un temps fort. Un film qui documente l’histoire d’un concert de soutien exceptionnel puisque Bruce Dickinson, chanteur iconique de Iron Maiden, a accepté de performer à Sarajevo à la demande de soldats britanniques. « Une petite histoire dans la grande » qui pour les habitants de Bosnie est peut-être le film de leur vie. Pour nous autres, la projection sera sans doute l'occasion de se rappeler que la Bosnie-Herzégovine a bénéficié des élans de toute l'Europe en temps de guerre avant de tristement sortir des radars...

Petit Bulletin GRENOBLE - Infos Grenoble : Festival - Draga Bosna :

Draga Bosna du 12 au 16 octobre dans plusieurs lieux de Grenoble


Festival Draga Bosna

Rendez-vous en Bosnie-Herzégovine : films, expositions, conférence et rencontres.Le Ciné-Club de Grenoble 4, rue Hector Berlioz Grenoblece spectacle n'est pas à l'affiche actuellement